Accueil CorpsHumain.ca
eMail
English version
     Google  CorpsHumain.ca
 
 

Les Intestins

 






Espace
à louer

Les intestins.

     L'absorption des substances nutritives se fait principalement au niveau des intestins. C'est un long trajet de 8-10 mètres où les nutriments passent de la lumière du tube digestif vers le sang. Une première fonction du tube digestif est de brasser et pousser le chyme du duodénum jusqu'au rectum.  Tout au long, les différents segments participeront à différentes fonctions d'absorption.



Vue de la cavité abdominale

Vue en surface de la cavité abdominale.

 

Vue en coupe de l'intestin grêle

Vue en coupe de l'intestin grêle.


    La première et principale section du tube digestif est le petit intestin ou intestin grêle (6-7 mètres) qui se subdivise en duodénum, jéjunum et iléon. On a vu que le duodénum était relativement court et recevait le chyme poussé par l'estomac. Le jéjunum fait un fer à cheval autour du pancréas. Il est serpenté et occupe une grande partie de l'abdomen. Il devient ensuite l'iléon, le dernier segment du petit intestin qui se verse ensuite dans le côlon qui est plus gros et plutôt droit. Le côlon comporte quatre segments: 1) le côlon ascendant qui monte du côté droit vers le foie, 2) le côlon transverse qui traverse horizontalement vers le côté gauche du corps, 3) le côlon descendant qui descend le long du côté gauche, et 4) le côlon sigmoïde est en forme de "S" et se termine à l'anus.

     Les intestins se contractent et se relâchent continuellement. Ces mouvements ont pour fonction de mélanger et propulser les aliments. Ceci se fait, d'une part, par de petites vagues de contractions concentriques qui se propagent le long d'un réseau de fibres nerveuses entre les couches musculaires (plexus myentérique) et aide au brassage des aliments. D'autre part, des vagues de contractions dirigées, le péristaltisme propulse le chyme vers l'anus. La vitesse de ces vagues peut atteindre 5 cm/sec au début du petit intestin et 0.5 cm/sec dans la portion terminale. Cependant, ces contractions sont faibles et ne parcourent que de courtes distances de sorte que le chyme ne transite pas à plus de 1 cm/min. Toute cette activité est en partie contrôlée par le système nerveux autonome, sympathique ou parasympathique, dont l'activation respective ralentit ou active la digestion.

     Les villosités à l'intérieur de l'intestin servent à augmenter la surface de contact entre le chyme et la muqueuse intestinale. C'est au niveau de cette surface épithéliale que se fait l'absorption des nutriments.

Coupe de la paroi intestinale

Vue en coupe de la paroi intestinale.

 
   
     

Espace
à louer

Haut de la page.     © 2000-2014 René St-Jacques